Les dirigeants, les gestionnaires et même les équipes techniques des banques utilisent quotidiennement des outils de collaboration et des applications SaaS, que ce soit pour se connecter avec des collègues, apporter un soutien aux clients via des plateformes de messagerie instantanée, avoir des appels vidéo en face à face avec des clients ou accéder à des fichiers depuis un serveur distant. Le regain de popularité de ces outils devrait se poursuivre, car les institutions financières investiront davantage dans la transformation numérique au cours des 12 prochains mois. En fait, Gartner prévoit que l’industrie mondiale du SaaS atteindra une valorisation de 121 milliards de dollars cette année, contre 102 milliards en 2019.

L’adoption de nouvelles applications SaaS, si elle est une nécessité, est aussi une opportunité. Les banques et leurs équipes informatiques ont la possibilité de s’assurer que les applications dans lesquelles elles investissent favorisent et ne limitent pas la productivité. Et surtout, de s’assurer qu’elles n’entravent pas l’expérience client. Alors que l’Europe entre dans une nouvelle phase de la pandémie, les banques et les institutions financières peuvent capitaliser sur les avantages des applications SaaS et des outils de collaboration, supprimer les problèmes de connectivité et optimiser l’expérience. Mais comment s’y prendre ? La réponse réside dans les performances, la visibilité et la compréhension des applications exécutées sur votre réseau.

L’essor des outils de collaboration et des applications SaaS

En mars 2020, presque du jour au lendemain, les banques et les institutions financières du monde entier ont été contraintes de changer complètement leur façon de communiquer. Elles ont dû accélérer rapidement leur transformation numérique et mettre en place des mesures d’urgence permettant de maintenir ouverts leurs canaux de distribution. Ces institutions ont également dû créer de nouvelles pratiques de travail pour se conformer aux conseils de distanciation sociale et adopter la technologie de collaboration pour uniformiser un secteur qui n’a tout simplement jamais été conçu pour le travail à distance.

Pour relever les défis de la pandémie, les équipes des banques et des services financiers ont investi massivement dans des outils SaaS et de collaboration tels qu’Office 365, Slack et Trello. Au cours du seul premier mois de la pandémie, l’utilisation de Microsoft Teams a bondi de 70 % pour atteindre 75 millions d’utilisateurs actifs quotidiens. Pendant les confinements consécutifs, l’utilisation de ces solutions a été essentielle pour la continuité des activités dans le secteur des services financiers. Elle a permis à des effectifs dispersés de communiquer efficacement, de rester productifs et de rester en contact avec leurs collègues, alors qu’ils passaient d’un fonctionnement essentiellement physique à un fonctionnement exclusivement virtuel. En outre, les systèmes de prêts hypothécaires, de comptabilité financière, de banque de détail, de service à la clientèle, de CRM et de RH devaient tous fonctionner à distance.

Cela a représenté un défi majeur pour les équipes informatiques, qui ont dû gérer l’énorme vague d’applications et d’appareils qui se trouvaient désormais sur leur réseau, le tout avec peu ou pas de visibilité sur qui et ce qui se passait à chaque instant. Selon une étude récente de Riverbed, près de la moitié (44%) des décideurs du secteur financier déclarent que la lenteur et l’obsolescence des technologies ont un impact sur leur activité. Les banques et les institutions financières devaient donc agir rapidement et mettre en place les technologies nécessaires à cette nouvelle façon de travailler. Nombre de nos clients ont commencé à tirer parti des solutions SaaS et d’accélération des clients mobiles pour relever ce défi.

Passage à un modèle hybride

La fin du confinement étant en vue pour une partie de l’Europe, les banques se tournent désormais vers un modèle hybride et créent un nouvel environnement de travail qui comble le fossé entre le monde pré et post-pandémique. Cela représente une nouvelle opportunité pour les institutions financières de fournir la flexibilité et l’agilité que les employés attendent depuis un an.

Quelle que soit l’approche adoptée par les banques – qu’il s’agisse d’un modèle de travail hybride ou d’un retour complet au bureau – il est indéniable qu’au cours des prochains mois, les employés vont, d’une manière ou d’une autre, revenir dans un environnement de travail physique. Mais à mesure que le modèle hybride entre en jeu, les applications SaaS, les outils de collaboration et leur capacité à prévenir les problèmes de performance et à disposer d’une visibilité totale sur leur réseau joueront un rôle essentiel pour rendre cette transition possible.

Visibilité et optimisation dans le secteur de la finance  

Les employés et les clients exigent désormais de leurs banques et de leurs services financiers une expérience de qualité professionnelle. Les outils et applications de collaboration qui sont peu pratiques, lents ou qui présentent des défaillances ne sont donc pas acceptables et ont un impact important sur l’expérience des employés et des clients. Il est primordial que les entreprises adoptent une technologie permettant une visibilité holistique de leurs réseaux. Pour ce faire, les institutions financières doivent investir dans des solutions de gestion des performances du réseau qui rassemblent et analysent les données provenant de chaque application et de chaque appareil utilisé. Grâce aux informations obtenues, les équipes informatiques sont en mesure de comprendre les problèmes qui se posent et de prendre des mesures pour y remédier, que les employés travaillent au bureau, dans une succursale ou à distance.

Quelle que soit la situation, mais surtout en période de perturbation, les mauvaises performances du réseau ont un impact important sur la productivité, car les employés doivent surmonter les problèmes de latence et de bande passante. En retour, cela a un impact énorme sur l’efficacité des opérations bancaires et sur l’expérience client. Une simple panne de réseau ou un système fonctionnant lentement peut faire la différence entre un prêt hypothécaire approuvé, un investissement effectué ou la réputation de l’institution financière auprès de son client. Toutefois, avec une technologie efficace en place, telle que des outils d’accélération des performances du réseau et des applications, il est facile d’éviter ce genre de situation. Grâce à une visibilité complète des réseaux et des applications, les banques et les institutions financières seront en mesure d’optimiser les applications et de fournir la bonne connectivité au bon moment, faisant ainsi des erreurs, des pannes et des retards d’applications une chose du passé.

L’avenir de la banque passe par le SaaS

Si les 12 derniers mois ont enseigné une chose aux banques et aux institutions financières, c’est qu’il est essentiel pour leur réussite de disposer de la bonne technologie pour soutenir leur personnel et leur clientèle. Mais il ne s’agit pas seulement d’avoir les bonnes solutions SaaS ou de collaboration – elles doivent fonctionner efficacement. En adoptant des outils qui non seulement améliorent la visibilité et les performances du réseau, mais aussi optimisent les performances des applications, les entreprises financières ont la certitude de pouvoir maintenir la productivité de leurs employés et de continuer à innover et à se développer. Avec le SaaS au cœur du dispositif, quoi que l’année prochaine leur réserve, les banques seront en mesure non seulement de survivre, mais aussi de prospérer.

The post Transformation numérique de la finance : l’essor des outils de collaboration et des applications SaaS first appeared on ProcuRSS.eu.