Conditions de travail, provenance des matières premières, utilisation de substances chimiques, émissions de CO2, déchets… En termes d’environnement, l’industrie de la mode peut faire mieux. Avec une production doublée en dix ans, il est l’heure pour les fashion retailers de se réinventer. Les consommateurs s’attendent à ce que les marques adoptent des pratiques plus écoresponsables. Initiatives, bonnes pratiques et technologies : toutes les solutions sont propices à la révolution environnementale notamment dans l’industrie de la mode.

L’essor de l’économie circulaire : prendre des mesures plus respectueuses

Les consommateurs sont de plus en plus conscients de l’impact de l’industrie textile sur l’environnement. Les marques subissent une pression qui les oblige à se réinventer en prenant des mesures concrètes. Par exemple : l’introduction de plus de coton et autres textiles biologiques ou encore le recyclage avec la réutilisation des matériaux excédentaires. Certaines enseignes proposent également aux consommateurs de rapporter les vêtements usagés afin de les recycler pour les intégrer dans la fabrication de nouveaux produits.

Zoom sur l’anti-gaspi grâce à la 3D

En matière d’eco-friendly, les nouvelles technologies ouvrent de nouvelles perspectives. Parmi elles, le dessin et l’impression 3D. Au stade de prototype d’accessoires, de chaussures et de vêtements, la 3D vous permet de faire des dessins plus détaillés et vous permet d’effectuer divers tests sans utiliser d’échantillons réel. Résultat : des économies de temps et de matériaux non négligeables !

Devenir plus transparent

Il est nécessaire de fournir des informations complètes sur les origines des matériaux utilisés et dans quelles conditions les produits sont créés afin d’assurer un haut degré de traçabilité et de transparence. L’utilisation d’un ERP devient alors l’outil indispensable et un puissant allié pour les marques afin de renforcer la confiance des consommateurs.

Un logiciel PLM (Product Lifecycle Management) combiné à un ERP dispose également de belles perspectives. En offrant une flexibilité dans la gestion des planifications des collections, ils facilitent, par exemple, l’introduction de matières biologiques dans le cycle de production et permet de suivre en temps réel le processus de fabrication.

Par ailleurs, comme d’autres industries, la blockchain a clairement un rôle à jouer dans la réalisation d’une traçabilité complète de la production textile.

Et l’intelligence artificielle dans tout cela ?

Étant donné que l’activité des consommateurs est suivie en ligne et que les ventes (modèle, taille, couleur) sont analysées, l’IA donne le ton aux tendances et représente un outil puissant de prévision des ventes et d’adaptation aux besoins du marché. Les marques peuvent alors ajuster leurs collections, réduire le nombre de références et prédire avec plus de précision leurs futures ventes.

Terminé la production de masse à l’aveuglette. Grâce à l’intelligence artificielle, vous pourrez profiter de prédictions des ventes plus justes et ainsi limiter le gaspillage. C’est être eco-friendly, n’est-ce pas ?

The post Révolution eco-friendly : où en est l’industrie de la mode ? first appeared on ProcuRSS.eu.