“Commandez ce matin et recevez votre colis dans la journée !” Tentant comme promesse ?  Cela fait déjà plusieurs années que la livraison rapide se démocratise. Elle séduit de plus en plus avec des délais de livraison toujours plus courts. Elle semble être la suite logique de l’évolution de la livraison mais l’est-elle vraiment ? 

Sous cette promesse d’instantanéité se pose la question de la durabilité écologique de ce type de livraison. En effet, ces deux tendances sont corrélées. Plusieurs études mettent en évidence le fait qu’une livraison express est une livraison qui pollue plus. Exceptée les cas où la commande est en stock dans un magasin et que la livraison peut être effectuée le jour même par un coursier à vélo. 

Selon le rapport “ Pour un développement durable du commerce en ligne ”;  la réduction des délais de livraison à moins de 24h contribue à aggraver les émissions de gaz à effet de serre et de particules fines. (voir graphique ci-dessous)

Le e-commerce a souvent été envisagé comme une alternative écologique au commerce traditionnel : moins de déplacements en voiture et une livraison effectuée par un seul véhicule. Seulement, les livraisons très rapides fragilisent ce système. Notamment à cause de la difficulté à optimiser le taux de remplissage des transports et à rassembler plusieurs colis sur une seule tournée surtout dans des zones non-urbaines. 

La livraison le jour même prône l’idée de “donner au consommateur ce qu’il demande”. Mais est-ce qu’il réalise ce qu’il se passe quand il commande une paire de chaussure livrée en moins de 24h ? Connaît-il réellement l’impact environnemental de son achat express ? Pas nécessairement. 

Selon une étude réalisée par Stuart et YouGov, les français souhaitent des livraisons plus rapides. Néanmoins, ils sont également plus de la moitié à déclarer être sensibles à l’impact écologique de leur livraisons e-commerce ! 

Cette dichotomie reflète bien le manque de compréhension et d’informations sur les conditions de livraisons rapides pour les consommateurs… On peut se demander si l’accès à des informations transparentes seraient susceptibles de modifier leur comportement d’achat. 

Il est nécessaire de s’interroger quant aux véritables envies de ses clients. Il peut également être pertinent de les informer sur la réalité logistique d’une livraison plus rapide et de leur donner le choix du format. En effet, les acheteurs n’ont pas toujours conscience de la répercussion de leur choix de livraison. Est-ce qu’ils souhaitent vraiment se faire livrer rapidement ou la livraison de la paire de chaussure peut attendre 2 jours si le créneau de livraison est adapté à leurs disponibilités ? 

Une meilleure livraison n’est pas forcément synonyme de rapidité. Une livraison optimale passe certainement par la précision de l’horaire et la multiplication d’options possibles pour récupérer son colis. Le consommateur, comme le vendeur et le transporteur, souhaite avant tout ne pas rater une livraison en première présentation.

Il est important d’offrir le choix et les informations adéquates pour chaque livraison.

Plusieurs alternatives existent : créneaux horaires précis, livraison sur un jour fixe pour regrouper les différents colis d’une même commande… De nombreuses options sont possibles ! A l’instar d’Amazon, qui a certes contribué à démocratiser la livraison le jour même mais qui a également mis en place un système d’expéditions groupées. Ainsi, les articles de plusieurs commandes sont regroupés en une seule expédition si leur délai d’obtention est inférieur à 4 jours. 

La question reste de savoir comment les e-commerçants peuvent mettre en place une livraison qualitative et transparente. Cela nécessite d’avoir les outils adéquats à disposition. Ils auront certainement besoin d’aide pour faire bouger les lignes. Une enquête vient d’ailleurs d’être lancée par la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat afin de mieux cerner les attentes des consommateurs concernant l’implication environnementale des e-commerçants.

The post Livraison le jour-même, est-ce réellement ce que veulent vos clients ? first appeared on ProcuRSS.eu.