Selon Platon, “la nécessité est la mère de l’invention”. L’actualité lui donne raison une fois de plus : il aura fallu une pandémie pour contraindre les entreprises à repenser leurs modes de fonctionnement ! Nombre des changements opérés correspondaient certainement à des tendances qui émergeaient déjà, mais les processus de transition ont été accélérés pour maintenir la compétitivité dans un monde transformé. Cela a notamment été le cas dans le secteur de la logistique.

Dans le cadre de l’automatisation et de la numérisation de l’industrie 4.0, un grand nombre de nouveaux processus de production avaient déjà été adoptés. Toutefois, des activités plus en marge ne tiraient pas encore profit des dernières innovations.

Rupture entre les opérations et les informations

La pandémie a précipité les fluctuations de l’offre et de la demande, obligeant les entreprises à se transformer plus rapidement. La transparence et l’information en temps réel sont de rigueur non seulement au cœur de l’entreprise, mais aussi à tous les niveaux de la chaîne logistique.  Sans cette transparence, être compétitif et efficace dans le monde actuel devient impossible.

Actuellement, on constate toujours des ruptures dans la transmission de l’information aux extrémités de la chaîne logistique. Par exemple, un fabricant qui reçoit des pièces d’un fournisseur doit les trier, les stocker et parfois les transférer vers un site de production. Ces opérations requièrent toujours beaucoup de main-d’œuvre. La saisie des informations dans un système numérique, si tant est que l’entreprise possède un tel outil, n’est généralement effectuée qu’après les opérations de réception, de tri et de stockage des pièces. Cela donne inévitablement lieu à des erreurs et à des ruptures entre les opérations et les informations.

De la production à la mise en rayon

À l’autre bout de la chaîne logistique, l’automatisation et une plus grande transparence procurent aussi des avantages aux entreprises. Dans le secteur du commerce de détail, par exemple, les logiciels de gestion des prix et l’étiquetage électronique des linéaires réduisent considérablement la charge de travail des employés, améliorent l’exactitude des informations et peuvent même contribuer à accroître le chiffre d’affaires.

Par ailleurs, des technologies existantes, comme les caméras de sécurité, sont désormais utilisées à de nouvelles fins. Grâce à l’intelligence artificielle et à l’apprentissage automatique, les utilisateurs de caméras peuvent disposer de nouvelles applications intelligentes. Cela va de l’analyse des besoins et des préférences des clients – afin de leur proposer des offres marketing par exemple – au respect de la distanciation sociale sur les lieux de travail, par exemple.

La cohésion nécessaire entre les technologies et les ressources humaines

La technologie n’est pas la seule variable de l’équation. La mise en place de solutions innovantes et prometteuses nécessite de bien connaître les processus existants. À ce titre, les employés ont un rôle important à jouer : ils doivent s’impliquer et souhaiter que des changements voient le jour. La cohésion entre le travail humain et les technologies est source d’innovation. Ainsi, la mise à jour automatique des étiquettes de prix dans les rayons permet aux employés de consacrer plus de temps à la clientèle et d’augmenter les ventes. Les avantages de la solution prennent alors tout leur sens.

De plus, les entreprises et le secteur des nouvelles technologies doivent constamment gagner en agilité. Pour les premières, il s’agit de mieux s’adapter aux changements qui s’opèrent dans la société et aux nouveaux comportements des consommateurs. Dans le secteur de la tech, ce sont les modes d’organisation qui sont en jeu. La société et les entreprises évoluent si vite qu’une entreprise technologique qui agit seule ne peut suivre le rythme. Les entreprises de la tech doivent collaborer et intégrer des solutions à partir d’une architecture ouverte pour développer au plus vite leurs idées et les mettre à la disposition de tous.

Le monde s’efforce de continuer à tourner malgré les bouleversements en cours, et il est peu probable que les entreprises reviennent à leurs anciennes méthodes. Des transformations vont continuer à se produire à un rythme soutenu. Les fournisseurs de technologies et leurs clients devront travailler main dans la main pour innover et déployer des solutions technologiques efficaces, dans l’intérêt de la société. Nous ne pouvons plus travailler chacun de notre côté. Les technologies devront être de plus en plus ouvertes, car les fournisseurs de solutions associent et intègrent les meilleures technologies disponibles pour offrir à chaque entreprise des systèmes efficaces. Les transformations actuelles sont passionnantes et nous pouvons nous réjouir d’y contribuer.

The post La cohésion entre le travail humain et les technologies amène des innovations majeures first appeared on ProcuRSS.eu.