Les consommateurs se rendant en magasin sont davantage adeptes et demandeurs de l’expérience d’achat sans contact. Les enseignes doivent, de fait, répondre à ces nouvelles attentes, tout en veillant à la santé de leurs clients et de leur personnel. Pour optimiser leur gestion et relever ce challenge, les enseignes peuvent mettre en place le scanning haute performance sur smartphones. En plus de limiter les interactions directes, il aura l’avantage d’optimiser la gestion des stocks et d’offrir aux consommateurs une expérience d’achat hybride entre le physique et le digital. 

Un outil qui facilite la mise à jour des inventaires et des données

Comme démontré par le rapport “State of Fashion 2021” de McKinsey, une bonne gestion des stocks est cruciale. Si les enseignes espèrent satisfaire la demande de commandes en ligne, elles ont besoin de disposer des données exactes et en temps réel sur les stocks.

Équiper les collaborateurs de smartphones intégrant un lecteur de codes-barres leur permettrait de scanner plus régulièrement les produits en magasin. Ainsi, si un vêtement ou un accessoire n’est pas disponible dans le centre de distribution dédié aux achats en ligne, un magasin pourra l’envoyer directement.

L’attrait du scanning sur smartphone ne s’arrête pas à cette configuration. La tendance des « Dark Stores », ces centres de distribution aménagés à la manière d’un magasin « ordinaire », s’est accentuée au cours de l’année écoulée. Ils ont l’avantage de faciliter grandement la mise en place du Click & Collect, qui séduit de plus en plus de clients. Là encore l’utilisation du scanning sur smartphone permet de fluidifier la préparation des commandes et de faciliter la mise à jour des inventaires. 

Une numérisation performante à un prix avantageux

Les scanners de codes-barres « traditionnels » sont largement répandus. Mais, en plus d’être  coûteux pour l’entreprise, ils ont le désavantage d’être partagés entre les différents collaborateurs. Dans la situation sanitaire actuelle, ils peuvent donc devenir des relais de contamination. Grâce à leur évolution technologique, les smartphones actuels, équipés d’une application performante de lecture de codes-barres, sont à présent capables d’égaler les performances des scanners dédiés. Et ils ont l’avantage d’être propre à chaque employé.

La différence de prix est indéniable. Les smartphones ont un coût total de possession nettement inférieur, permettant d’équiper chaque membre de l’équipe avec son propre terminal.

De plus, intégrer une nouvelle technologie dans une infrastructure existante peut être un véritable casse-tête pour les équipes du système d’information car c’est à la technologie la plus récente de se conformer à l’infrastructure existante, et non l’inverse. Cela peut occasionner des retards de déploiement et un gouffre financier. Face à la demande accrue de commandes en ligne, les professionnels ne peuvent pas se permettre d’attendre. Le scanning via les smartphones a l’avantage d’être une interface très performante et facile à déployer.

Un outil tout-en-un pour offrir plus de flexibilité au personnel et aux magasins

Que ce soit au sein des entrepôts ou des magasins, il n’est pas judicieux de surcharger le personnel avec plusieurs appareils. Un appareil de lecture de codes-barres « traditionnel » et dédié ne fait que scanner. À l’inverse, un dispositif de lecture de codes-barres sur smartphone présente également de multiples autres fonctionnalités pouvant accroître la productivité et la collaboration.

Les vendeurs peuvent ainsi les utiliser pour communiquer avec le siège social et les autres magasins, mais aussi pour consulter le site internet et les outils internes afin de connaître les références et la disponibilité des produits.

Grâce aux smartphones, la lecture de codes-barres prend un nouveau virage. Dès qu’elle est combinée à d’autres technologies, les possibilités se décuplent et l’expérience s’intensifie. Si on y ajoute les atouts de la réalité augmentée, l’appareil peut alors scanner plusieurs articles à la fois et afficher à l’écran différentes informations sur toute une série de produits. Les équipes bénéficient ainsi d’un gain de temps et d’une réduction de la pénibilité de leurs tâches.

Le smartphone, un outil de confiance pour recréer une expérience virtuelle en magasin

Le passage à la technologie sans contact a été l’un des éléments les plus décisifs de l’année 2020. En témoigne l’annonce de MasterCard selon laquelle les paiements sans contact ont augmenté de 25 % en mai 2020, par rapport à la même période en 2019.

Avec une situation sanitaire toujours délicate, les consommateurs et le personnel préfèrent minimiser leur contact en magasin – qu’il s’agisse de contacts directs, avec d’autres personnes, ou indirects, en touchant inutilement les produits. Pour le personnel comme pour les consommateurs, les smartphones offrent un excellent moyen d’interagir sans contact au sein du magasin.

En ajoutant la lecture de codes-barres sur smartphone à sa propre application, l’enseigne peut fournir à ses clients des services Scan & Go ou de recherche d’informations sur les produits, permettant de se renseigner en limitant les contacts. Les consommateurs ont confiance en leur smartphone, il s’agit d’un outil puissant en matière de partage d’informations et de vente.

Le smartphone permet d’apporter les atouts de l’e-commerce au sein d’un espace physique afin d’améliorer l’expérience d’achat. Par exemple, grâce au scanning et à la réalité augmentée, les consommateurs peuvent scanner un rayon pour localiser, via l’application, le produit qu’il charge plus rapidement. Ils peuvent également visualiser plus d’informations sur un produit, pour accéder à la liste des matériaux utilisés, des idées de tenues complètes, des conseils tendances, etc. Enfin, via l’application, ils peuvent recevoir en direct des offres personnalisées en fonction de leurs habitudes d’achat.

La pandémie a affecté les enseignes du prêt-à-porter, mais elle est aussi l’occasion de faire un pas de plus vers la transformation numérique des enseignes. En modernisant à la fois leur organisation interne et l’expérience d’achat, les détaillants peuvent renouer avec les consommateurs tout en assurant leur sécurité.

The post Industrie de la mode : comment répondre à la tendance du commerce sans contact ? first appeared on ProcuRSS.eu.