De nombreuses méthodes et pratiques standard dans les boîtes à outils des professionnels de la formation sont devenues obsolètes. La crise les a obligés à repenser l’ensemble du processus et de créer de nouvelles expériences pour tirer le meilleur de l’apprentissage et de l’engagement au travail. Voici quelques éclairages sur ce que les professionnels de la formation souhaitent voir perdurer sur le plan de la formation sur le lieu de travail.

La formation continue est plus que jamais une priorité

Dès le début de la pandémie, avant que le télétravail ne devienne la norme, une étude McKinsey soulignait que près de 90% des dirigeants avaient identifié des lacunes en matière de compétences ou s’attendaient à en trouver dans leur organisation.

Désormais, les collaborateurs doivent se former sur de nouveaux logiciels, des compétences en matière d’organisation et de gestion du temps pour leurs routines de travail à distance, ainsi que des stratégies pour communiquer efficacement dans un environnement virtuel.

Ce défi a amené de nombreux professionnels à apprécier la formation comme jamais auparavant. Au niveau macro, les recherches de McKinsey confirment cette tendance. La capacité à combler les lacunes en matière de compétences technologiques est considérée comme un facteur clé de la réussite des organisations pendant la pandémie.

Maintenir le sentiment d’appartenance dans les équipes à distance

Alors que débutait la plus grande expérience de télétravail au monde, de nombreux professionnels et dirigeants se sont demandé comment ils pourraient maintenir l’esprit d’équipe alors que les employés ne pouvaient pas être ensemble. Aujourd’hui, après des mois de travail à distance, les résultats semblent mitigés. Alors que près de 60 % des entreprises envisagent d’avoir plus d’un quart de leurs salariés en télétravail avec une moyenne de deux jours par semaine, près de 40 % des télétravailleurs ont déclaré que l’esprit d’équipe et le lien social se sont dégradés.

Ces chiffres suggèrent qu’avec la bonne stratégie et le bon soutien, les organisations peuvent favoriser autant la connexion et l’engagement au sein des équipes travaillant de chez elles, qu’avec les collaborateurs en présentiel. Adapter une stratégie d’engagement pour les collaborateurs en télétravail et équilibrer les offres en physique et virtuelles sera essentielles pour les organisations qui cherchent à optimiser la résilience de leur équipe.

Une culture de l’apprentissage est la clé de l’engagement

La plupart des dirigeants comprennent que l’engagement des employés dans  est important. Parmi les professionnels des ressources humaines dans le monde, l’augmentation de l’engagement des apprenants est l’une de leurs principales priorités, selon le « Workplace Learning Report » 2020 de LinkedIn. Cependant, la meilleure façon d’obtenir cet engagement peut être insaisissable, et les efforts peuvent être aléatoires. Un facteur clair qui favorise l’engagement est une forte culture organisationnelle de l’apprentissage.

À l’heure où les entreprises du monde entier doivent relever le défi de maintenir leurs niveaux d’engagement avant la pandémie, et où de nombreux employés prévoient de continuer à travailler à domicile à long terme, la création d’une culture de l’apprentissage devrait être une priorité essentielle de la stratégie de préparation à l’avenir de toute organisation.

La formation professionnelle a changé de visage depuis la crise. Mais malgré tous les défis traversés, Les professionnels disposent maintenant de plus de connaissances et d’outils pour rendre la formation plus accessible et digeste pour tous.

The post Et après… Quelles sont les pratiques de formation à entretenir pour maintenir l’engagement ? first appeared on ProcuRSS.eu.