Il y a un peu plus d’un an, le monde entier s’est verrouillé et, pour la première fois dans l’histoire, presque toutes les entreprises ont dû faire face à une main-d’œuvre essentiellement distante. Une situation qui, selon nous, ne devait durer que quelques semaines, a redéfini notre environnement de travail, changé la façon dont la culture se construit et fait évoluer fondamentalement le fonctionnement des entreprises. Comme de nombreux chefs d’entreprise, au lieu d’être en personne avec les clients, les employés, les partenaires et les investisseurs, je me trouvais maintenant dans mon bureau à domicile, devant diriger une entreprise technologique à travers la plus grande perturbation du monde des affaires de ce siècle.

Au cours de l’année écoulée, je n’ai pas utilisé une seule fois un téléphone de bureau traditionnel et je n’ai vu qu’à quelques occasions un membre de mon équipe de direction en personne. Après des dizaines d’interruptions de réunion par mes chiens et 365 pots de café plus tard, voici quelques-unes des leçons que j’ai apprises et ce qui est prévu pour l’avenir de notre façon de travailler.

L’humain en priorité

La première priorité pour nous, et pour toute entreprise, pendant la pandémie et au-delà, doit être l’Humain. Il faut veiller à ce que la santé, la sécurité et le bien-être de votre personnel, de vos clients et de votre communauté restent intacts. Nous avons compris très tôt que la communication serait essentielle. Grâce à une combinaison de réunions publiques, de séances de questions-réponses et de rencontres individuelles, nous avons informé notre personnel de l’évolution de la situation. Nous avons limité l’incertitude et sommes restés proches des personnes qui, selon moi, constituent le cœur même de notre entreprise. En adoptant la même approche avec nos clients et nos partenaires, nous avons été en mesure de leur apporter stabilité et réconfort pendant cette période difficile.

Rester à distance, rester productif

La transition de notre personnel vers un travail entièrement à distance n’est pas une tâche facile, et de nombreuses entreprises ne sont pas préparées à un changement aussi instantané et dynamique. C’était un nouveau territoire pour les entreprises du monde entier, et notre entreprise n’y a pas fait exception. Nous avons mis nos systèmes, notre infrastructure, nos responsables et notre culture d’entreprise à l’épreuve.

En mettant l’accent sur la connectivité et le maintien de la productivité, nous avons pu déployer des solutions permettant l’accélération des applications utilisées par les collaborateurs mobiles et prévenir les perturbations lorsque l’utilisation augmente. En outre, comme notre personnel – ainsi que des millions d’employés à travers le monde – s’est tourné vers les applications SaaS telles que Microsoft Office 365 et Salesforce pour maintenir les activités commerciales, nous devions nous assurer que les pannes de réseau ou les systèmes lents n’avaient pas d’impact sur la productivité. Nous avons donc utilisé les outils technologiques adéquats pour stimuler les performances de ces outils, en réduisant la latence du réseau et en offrant à nos employés une expérience de bureau à domicile. Notre équipe a ainsi pu rester très productive, quel que soit l’endroit où elle se trouvait.

Nouvelles opportunités, nouvelles menaces

Il est indéniable que l’année 2020 a été un défi pour les entreprises, car les dirigeants se sont efforcés de naviguer dans la tempête d’une pandémie mondiale, sans système de soutien ni précédent pour les guider. Mais à travers les bons jours et les jours de turbulence, il est important de se concentrer sur l’opportunité et les nouvelles opportunités qui en découleront. Pour cela, il est essentiel d’être capable de faire évoluer rapidement l’entreprise pour répondre aux besoins des clients, d’utiliser des outils de collaboration vidéo pour les appels de vente, les brainstormings et le maintien de la culture, et de planifier efficacement pour un monde post-Covid. 

Mais, alors que les employés commencent à travailler depuis n’importe où, les entreprises ont besoin d’une plus grande visibilité sur le réseau pour s’assurer que les utilisateurs sont opérationnels et que la productivité et les performances ne sont pas affectées. Au centre de tout cela, la sécurité est devenue primordiale, car les équipes informatiques ont constaté que leur paramètre de menace s’est élargi presque du jour au lendemain. Mais, en tirant parti de la visibilité du réseau, les équipes informatiques ont été en mesure d’identifier et d’atténuer les menaces de cybersécurité, en capitalisant sur la criminalistique, les menaces et la réponse aux incidents. Elles ont ainsi pu se consacrer à de nouvelles opportunités et à la prospérité, et non à la survie face à la pandémie.

Nous sommes capables de faire beaucoup plus que ce que nous pensons

Dans ma précédente entreprise, nous prévoyions qu’un jour, les outils de collaboration en entreprise deviendraient omniprésents et que la numérisation modifierait radicalement les modèles d’entreprise. Nous commencions à voir des progrès, mais l’adoption par le marché de masse semblait devoir se faire dans cinq ans. C’est alors que COVID est arrivé, et que cinq ans se sont écoulés en trois mois ! Les entreprises, les organismes de santé, les agences gouvernementales, les fabricants, les banques et les détaillants ont tous fait évoluer leurs modèles d’entreprise, tout en prenant en charge plus d’un milliard de travailleurs à distance du jour au lendemain (contre 350 millions environ), selon Gartner.

Les héros ont été nombreux. En tant que PDG d’un fournisseur de solutions technologiques, je ne peux pas en dire assez sur nos clients et sur l’importance du rôle joué par les DSI et les services informatiques pour aider les entreprises et les gouvernements à faire face à ce changement massif et immédiat, et à maximiser la productivité et les performances de leurs entreprises dans un environnement très difficile. Oui, nous sommes capables de faire beaucoup plus que nous ne le pensons.

L’avenir du Travail sera hybride ou ne sera pas

Après le COVID, de nombreuses entreprises s’orienteront vers des modèles hybrides, avec des employés de plus en plus éloignés ou travaillant depuis n’importe où. Les bureaux ne disparaîtront pas complètement. Cependant, de plus en plus, les sièges sociaux et les bureaux régionaux se transformeront en centres de collaboration, les employés venant pour des réunions ou des projets critiques, avec de grands espaces d’hébergement et de collaboration. Pour ce qui nous concerne, avant le COVID, environ 70 % de nos employés travaillaient à plein temps dans des bureaux. Après COVID, ce chiffre tombera à 20 %, la plupart des employés travaillant à distance et venant au bureau un ou deux jours par semaine. Bien que les pourcentages puissent varier selon le secteur et la région, et qu’il y ait encore des rôles qui sont mieux servis en personne, il y a une nette évolution vers le travail hybride et à distance. Et si les déplacements pour rencontrer les clients et les collègues resteront importants, certaines de ces réunions se feront également en face à face par vidéo.

Ce qui est encourageant, c’est que l’avenir du travail apportera un certain nombre d’avantages que nous avons toujours recherchés : moins de trajets pour un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée et moins d’impact sur l’environnement ; plus de confort et davantage d’expériences avec les nouveaux modèles numériques ; et la démocratisation des talents, où les opportunités autrefois inaccessibles en raison de votre localisation seront à la portée de la prochaine génération.

Malgré les changements constants et dynamiques des 12 derniers mois, les entreprises et les personnes émergent de la pandémie avec un sentiment renouvelé d’espoir et d’opportunités. Bien que le paysage commercial ait complètement changé, il est temps pour les entreprises de prendre le contrôle, d’adopter la visibilité, d’accroître la connectivité et de soutenir une main-d’œuvre hybride.

The post Après 365 jours de télétravail, quelle sera la prochaine étape ? first appeared on ProcuRSS.eu.