L’année dernière a été particulièrement difficile pour les employés licenciés ou placés en chômage technique pendant une longue période. La dernière chose que les responsables de magasin souhaitent faire est probablement d’ajouter d’autres responsabilités à la liste préétablie des tâches à réaliser par leurs équipes. Cependant, contrairement à ce que peuvent penser les gérants et dirigeants, certaines tâches – les plus significatives – ne sont pas perçues comme contraignantes pour les employés. En réalité, il peut être plus préjudiciable de retirer certaines tâches aux équipes, en particulier la gestion des inventaires.

Externalisation de l’inventaire, une charge mentale pour l’équipe interne

Les clients ne sont pas les seuls à vouloir se sentir privilégiés auprès de leurs commerçants. Il en va de même pour les employés. Un des meilleurs moyens de montrer à ses employés à quel point ils sont importants est de leur faire confiance avec l’une des tâches les plus importantes de l’année : l’inventaire.

Un décompte détaillé de la marchandise d’un commerçant est primordial pour clôturer les comptes chaque année. Cependant, réaliser des inventaires plus fréquemment pourrait amener à une planification globale de la chaîne d’approvisionnement.

 L’étude 2021 « Global Shopper » de Zebra, indique que les cadres du retail tout comme les employés sont d’accord sur le fait que des meilleurs outils de gestion de stock sont nécessaires pour une visibilité précise des biens disponibles. Et de fait, une meilleure précision de l’inventaire favorise également l’exécution omnicanale à partir des magasins.

En donnant aux employés les outils technologiques nécessaires pour mener à bien un inventaire, les commerçants leur donnent les moyens concrets d’ajouter de la valeur à leurs activités. Les employés de magasins peuvent être équipés de terminaux mobiles et commencer l’inventaire dès leur premier jour de travail, et ainsi mesurer l’impact positif que ces contributions ont sur le magasin et sur les clients au fil du temps.

Ce retour venant des employés prouve également à quel point il est essentiel de comprendre et d’adopter un état d’esprit « millénial » au sein de chaque équipe. Les personnes de toutes générations sont fières de leur travail et sont prêtes à faire tout ce qui est nécessaire pour améliorer les résultats de l’entreprise et l’expérience du client. En donnant l’opportunité aux employés à prendre en charge la gestion de l’inventaire dans sa globalité, les commerçants peuvent leur montrer à quel point ils ont confiance en eux et à quel point ils accordent de l’importance à leur savoir-faire et leurs compétences. Plus ils sont invités à prendre part à l’action, plus ils deviendront émotionnellement investis dans leur travail, même si cela signifie plus de travail. La raison principale pour laquelle les Milléniaux changent si souvent de travail est dû au fait qu’ils s’y sentent peu valorisés. Donner l’accès à la bonne technologie au personnel est un élément clé de cette démarche.

Si les associés voient leur employeur externaliser les inventaires à une tierce partie après avoir exprimé leur intérêt à faire plus d’heures ou à prendre plus de responsabilités, ils peuvent se décourager ou se désengager. Cela peut être encore pire pour le moral lorsque les employés sont finalement invités à superviser ou à nettoyer après l’intervention de personnes externes.

Les avantages commerciaux insoupçonnés

Confier l’inventaire des stocks à une équipe externe peut engendrer une perte d’une grande partie du contrôle des différents business plans des commerçants. Si quelque chose empêche l’équipe engagée de se rendre dans un magasin à l’heure initialement prévue, il peut s’écouler un certain temps avant que l’inventaire ne soit reprogrammé. Cela aura alors un impact sur les opérations du magasin ainsi que sur les emplois du temps des employés, qui seront chamboulés deux fois de suite.

Les employés veulent ainsi une charge de travail plus équilibrée. Il est donc important de laisser aux équipes l’opportunité de s’approprier l’ensemble du processus de gestion des stocks, y compris les inventaires et d’adopter, de manière plus fluide, l’état d’esprit des Millenials. Selon une analyse menée par Deloitte Deloitte « les millénials sont plus susceptibles que les autres générations d’analyser en profondeur les questions et les situations, que de les prendre pour argent comptant ». Dans ce cas précis, ils peuvent ne pas comprendre que les commerçants essaient simplement d’alléger leur charge de travail et cela peut impliquer une baisse de motivation et ainsi de la productivité. Il est donc essentiel de les impliquer dans la gestion des stocks, tâche reconnue comme essentielle au sein de l’entreprise et qui favorise une bonne expérience du client.

The post Adopter l’esprit “millenial” pour diriger vos employés et la gestion des stocks first appeared on ProcuRSS.eu.